Origine des noms / les sages takolens

Les sages takolens ont des noms très bizarres. A votre avis, d'où viennent-ils ?

 

Le sage Rou-Eita

Vous avez sans doute déjà entendu parler de Voltaire, le célèbre philosophe et écrivain du 18ème siècle. Aux côtés de Rousseau, Montesquieu, Diderot et bien d'autres, il a participé activement à la critique de la société de son époque afin de la faire progresser. Eh bien « Voltaire » est un pseudonyme ! Et le véritable nom de famille de cet homme était en vérité « Arouet ». C'est précisément ce nom d'« Arouet » qui a inspiré l'auteur pour inventer le nom « Rou-Eita », après avoir mélangé les lettres du mot et ajouté un « i ».

 

Le sage Arraand-Bal

Ce nom peut se décomposer en « Arra » + « and » + « Bal ». Et il faut bien avouer que cela... ne veut rien dire du tout ! En revanche, ça sonne bien, n'est-ce pas ?

 

Le sage Narbert-Declos

Le nom du célèbre sage-médecin takolen est en vérité à lire à l'envers. Cela donne alors « Closde-Bertnar », à lire « Claude Bernard ». Ce nom est directement inspiré de Claude Bernard, un médecin qui a réellement existé et qui a bouleversé la conception de la médecine en inventant la « médecine expérimentale » au 19ème siècle. Le choix de ce nom pour un sage-médecin est donc un hommage à l'histoire de la science, dans notre univers bien réel. Étant donné qu’Émile Zola, un très célèbre écrivain français, se réclamait de la démarche scientifique de Claude Bernard pour écrire ses romans, on peut même affirmer que le clin d’œil est double : à la fois au médecin Claude Bernard et au romancier Émile Zola !